Durant le mois d’août, la billetterie est ouverte uniquement du lundi au vendredi de 14h à 18h

Fermeture le mardi 21 et le vendredi 24 août

Vous pouvez aussi réserver vos places en ligne !

La SAISON 2018-2019   !

Du 12 au 30 septembre 

LE GRAND MEAULNES

Alain-FOURNIER

Certainement le roman qui a le plus frappé le cœur de nom­breuses générations depuis sa parution en 1913. Rappe­lez-vous, l’histoire de l’AMOUR le plus beau, le plus sublimé d’Augustin Meaulnes et d’Yvonne de Galais. Une histoire d’amour avec sa partie d’ombre, d’ambiguïté et de trouble face à l’évocation de la sexualité !

Pour la 1ère fois, l’histoire sera représentée à la scène par neuf comédiens en saltimbanques qui vous feront rire, vous feront pleurer en retrouvant le chemin du paradis perdu du GRAND MEAULNES.

Un grand classique, un grand amour !

Avec Catherine CONET, Margaux LABORDE, Isabelle ROELANDT, Jonas CLAESSENS, Franck DACQUIN, Laurent RENARD, Abel TESCH, Serge ZANFORLIN & Maximilien DELMELLE

Adaptation et mise en scène : Danielle FIRE

Régie : Bruno SMIT

*******************************************

Du 10 au 28 octobre

L’EDUCATION DE RITA

Willy RUSSEL

Traduction : Catherine Marcangeli

Rita, jeune coiffeuse a décidé de changer. Pas seulement de tête ni de mise en pli mais surtout de vie ! Changer de l’intérieur. Elle veut apprendre, elle veut étudier, se cultiver. À l’Université pour tous, elle suit les cours de Franck, professeur de littérature rongé par les échecs et l’alcool et pas du tout disposé à prendre en charge l’éducation de Rita.

Avec une volonté inépuisable et un culot désarmant, elle débroussaille peu à peu son ignorance, se taille une culture sur mesure, jusqu’à affiner sa pensée et, finalement, se trouver. Mais sera-t-elle la seule à changer ? Son ascension intellectuelle n’est pas au goût du maître…. Telle Pygmalion, la créature transforme le créateur.

La culture comme moyen d’émancipation. L’éducation comme moyen de transformation.

Rencontre explosive épicée d’humour anglais où se mêlent poésie, émotion, littérature et situations irrésistibles !

Avec : Stéphanie MORIAU et Michel de WARZEE / Mise en scène : Michel WRIGHT

L’auteur est représenté par Renauld & Richardson (info@paris-mcr.com) en accord avec W.R Ltd c/o Negus-Fancey

*******************************************

Du 4 au 31 décembre (pas de représentation les 24, 25 & 30/12)

LE MARI, LA FEMME ET LA MORT

André ROUSSIN

Arlette a épousé Sébastien pour son argent (elle croyait ce bouseux près de la tombe !). Mais il est solide et l’amour qu’il lui porte renforce encore sa vigueur !

Pour parvenir à ses fins, elle décide de se débarrasser de lui. Mais ce n’est pas si simple de pousser à l’eau un mari can­dide qui va à la pêche… Toutes ses tentatives assassines sont vouées à l’échec.

Le temps passe, le mari est toujours bien vivant et la femme s’impatiente. La mort, grande coquine, crée des imbroglios très cocasses, dignes des Tontons Flingueurs

Pas de pleurs mais des éclats…de rire bien sûr !

Avec : Stéphanie MORIAU, Michel de WARZEE, distribution en cours…

Mise en scène : Danielle FIRE

Prix unique le 31 décembre : 35€/pers. à 16h ; 45€/pers. à 20h15

*******************************************

Du 16 au 27 janvier 

AVANT LA FIN

Catherine GRAINDORGE

En avril 2015, Michel Graindorge s’est éteint. L’avocat engagé et personnage public était aussi le père de la comédienne et violoniste Catherine Graindorge. Un fait divers assez banal : un homme meurt, une fille perd son père.

Loin de tout hommage, Catherine raconte le lien père-fille et la perte de ceux qu’on aime. Elle revient en mots, en images et en musique sur les quinze derniers mois de la vie de son père, sur leur passé commun mais aussi et surtout sur le présent, sur ces traces que nous laissent les absents.

Raconteuse d’histoires, elle distille les émotions, joue avec l’absurdité des situations avec poésie et humour.

Un récit drôle, tendre et très touchant !

De & avec Catherine GRAINDORGE
Collaborateur artistique : Bernard van EEGHEM / Dramaturgie : Jorge LEON
Composition musicale : Catherine GRAINDORGE / Création son : Catherine GRAINDORGE & Joël GRIOGNARD
Création lumière : Gaëtan Van den BERG / Création vidéo : Elie RABINOVITCH
Costumes : Marie SZERSNOVICZ / Direction Technique : Gaëtan Van den BERG

*******************************************

Du 13 au 31 mars

KORCZAK, LA TÊTE HAUTE

Jean-Claude IDEE

Inventeur des Droits de l’Enfant, le célèbre pédiatre choisit d’ac­compagner jusqu’au bout les enfants de l’orphelinat de Varso­vie. Durant les jours qui précèdent l’issue fatale, il prépare ses protégés à ce qui les attend. Il fait aussi le point sur sa vie et sur son œuvre, avec à ses côtés, sa fidèle Stefa et la jeune et rebelle Esther.

Passionné par les enfants, il leur consacrera de nombreux ou­vrages, au fil desquels il inventera une nouvelle pédagogie.

L’homme est grand quand il se met à la hauteur d’un enfant !

Avec Cécile Van SNICK, Stéphanie MORIAU & Alexandre Von SIVERS / Mise en scène, Décors, Costumes : Jean-Claude IDÉE

Une coproduction de l’Atelier Théâtre Jean Vilar, de la Comédie Claude Volter et de DC&J Création. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax

 

Reprise du Triomphe  Meilleurs Alliés du 30 janvier au 3 février 2019

Réservation uniquement au W:HALLL 

Affiche_2018-19

Comédie Claude Volter

Av des Frères Legrain 98 – 1150 Bruxelles

Tel 02/762.09.63

La Comédie Volter bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationaleLoterie nat et de la Commune de Woluwe Saint Pierre