Réservation  en ligne !

du 4 au 31 décembre (relâche les 24, 25, 26 & 30/12)

du Mardi au Samedi à 20h15, dimanche à 16h

LE MARI, LA FEMME ET LA MORT

                                               André ROUSSIN

Arlette a épousé Sébastien pour son argent (elle croyait ce bouseux près de la tombe !). Mais il est solide et l’amour qu’il lui porte renforce encore sa vigueur ! Pour parvenir à ses fins, elle décide de se débarrasser de lui. Mais ce n’est pas si simple de pousser à l’eau un mari candide qui va à la pêche… Toutes ses tentatives assassines sont vouées à l’échec. Le temps passe, le mari est toujours bien vivant et la femme s’impatiente. La mort, grande coquine, crée des imbroglios très cocasses, dignes des Tontons Flingueurs.

Pas de pleurs mais des éclats…de rire bien sûr !

Avec : Stéphanie MORIAU, Michel de WARZEE, Amélie SAYE, Franck DACQUIN & Jonas CLAESSENS

Mise en scène : Danielle FIRE 

Scénographie : Francesco DELEO 

Création lumière & Régie : Bruno SMIT & Sébastien COUCHARD

Prix unique : 27 décembre à 20h15 14€/pers

                         : 31 décembre : 35€pers à 16h  /  45€pers à 20h15

La Presse :

« Une comédie noire mais néanmoins désopilante qui déclenche chez le spectateur plus l’hilarité que l’angoisse… Les comédiens sont tous excellents,avec une mention spéciale pour Michel de Warzée d’une bonhommie attendrissante jusqu’à son réveil final. Stéphanie Moriau qui décidément brille dans tous les registres, et un formidable Francq Dacquin dont l’interprétation loufoque doublée d’une gestuelle outrancière de «mauvais de service» déclenche l’hilarité à chaque réplique.  Le Mari, la Femme et la Mort constitue un excellent ticket divertissant et exaltant, idéal pour égayer vos fêtes de fin d’années. Bon spectacleBranché Culture, Jean-Pierre Vanderlinden . Lire la suite ICI 

« C’est un joli vaudeville macabre bien noir qui provoque l’hilarité générale. La direction artistique ne recule devant aucun sacrifice et Stéphanie Moriau semble adorer son rôle ! Le rire est souverain et fait du bien.. Franck Dacquin vaut le déplacement ! Un personnage gondolant, à la souplesse et la gestuelle redoutables, encore plus racoleur que le frangin si bien campé par Jonas Classens. Un Michel de Warzée au mieux de sa forme, tantôt en bretelles, tantôt en cravate à petits pois.  La dynamique est infernale. La comédie conjugale est sertie comme un diamant maléfique. Et avec une voisine à langue de vipère, aux rires fatidiques, aux noirs desseins déguisés en bonnes intentions qui finit par présider aux manœuvres. Une stupéfiante Amélie Saye l’incarne. Arts & Lettres, Dominique-Hélène Lemaire. Lire la suite ICI

Petits Sabots de l’Union des Artistes : Cette année encore, la Comédie Volter compte sur VOUS pour les Petits Sabots. L’Union des Artistes et, près de 40 théâtres et associations du secteur culturel, a rejoint le label United stages pour lutter, entre autre, contre les violences humaines et le déni des droits humanitaires. Le surplus de fonds récoltés par rapport aux années précédentes servira à aider l’association Douche Flux  qui œuvre au quotidien pour apporter un changement concret et positif à celles et ceux qui en ont besoin.

Merci à vous tous, Merci pour eux, & Belles fêtes de fin d’année !

 

*******************************************************

Du 16 au 27 janvier 

AVANT LA FIN  de Catherine GRAINDORGE

En avril 2015, Michel Graindorge s’est éteint. L’avocat engagé et personnage public était aussi le père de la comédienne et violoniste Catherine Graindorge. Un fait divers assez banal : un homme meurt, une fille perd son père. Loin de tout hommage, Catherine raconte le lien père-fille et la perte de ceux qu’on aime. Elle revient en mots, en images et en musique sur les quinze derniers mois de la vie de son père, sur leur passé commun mais aussi et surtout sur le présent, sur ces traces que nous laissent les absents. Raconteuse d’histoires, elle distille les émotions, joue avec l’absurdité des situations avec poésie et humour.                                                                  Un récit drôle, tendre et très touchant !

De & avec Catherine GRAINDORGE / Collaborateur artistique : Bernard van EEGHEM / Dramaturgie : Jorge LEON / Composition musicale : Catherine GRAINDORGE / Création son : Catherine GRAINDORGE & Joël GRIOGNARD / Création lumière : Gaëtan Van den BERG / Création vidéo : Elie RABINOVITCH / Costumes : Marie SZERSNOVICZ / Direction Technique : Gaëtan Van den BERG.

Une coproduction du Théâtre des Tanneurs et du Théâtre de Namur. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles-Service du Théâtre et le soutien du Théâtre des Doms.

******************************

Les 6, 7 & 8 Février

NIVEAU 5  de François DUMORTIER

Deux couples prennent l’apéritif dans un appartement du centre-ville bruxellois pour décider de leur prochaine destination de vacances. Suite à une alerte terroriste, les voilà coincés pour la soirée et désireux de sauver les apparences malgré leurs craintes.

Frédéric Kowaski, quinquagénaire respectable, a invité son meilleur ami Louis Degarde avec sa compagne afin qu’ils choisissent ensemble leur prochaine destination de vacances. Mais ce n’est pas du goût de Maud, la femme de Frédéric : débordée par son travail d’avocate, elle s’efforce d’écourter la soirée. Jusqu’à ce que tous soient avertis qu’une alerte de niveau 5 est déclenchée dans leur voisinage, à Bruxelles. Un terroriste s’est échappé, la ville est en panique et le quartier est bouclé. Les personnages arriveront-ils à garder leur calme ? Quelle sera leur attitude face à cet état de fait ? Une comédie désamorçante et moderne qui fait écho à l’atmosphère de peur dont nous sommes victimes…

Une comédie terroriste qui vous fera péter de rire !

Avec  : Elsa ERROYAUX, Stéphanie COERTEN, Joël RIGUELLE, Philippe PETERS & Derchen COSTER /  Mise en scène  : Alexis GOSLAIN

 

 

************************************************

Du 13 au 31 mars

KORCZAK, LA TÊTE HAUTE de Jean-Claude IDEE

Inventeur des Droits de l’Enfant, le célèbre pédiatre choisit d’ac­compagner jusqu’au bout les enfants de l’orphelinat de Varso­vie. Durant les jours qui précèdent l’issue fatale, il prépare ses protégés à ce qui les attend. Il fait aussi le point sur sa vie et sur son œuvre, avec à ses côtés, sa fidèle Stefa et la jeune et rebelle Esther.

Passionné par les enfants, il leur consacrera de nombreux ou­vrages, au fil desquels il inventera une nouvelle pédagogie.

L’homme est grand quand il se met à la hauteur d’un enfant !

Avec Cécile Van SNICK, Stéphanie MORIAU & Alexandre Von SIVERS / Mise en scène, Décors, Costumes : Jean-Claude IDÉE

Une coproduction de l’Atelier Théâtre Jean Vilar, de la Comédie Claude Volter et de DC&J Création. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax

 

Reprise de  Meilleurs Alliés 

du 30 janvier au 3 février  au W:HALLL à Woluwe St Pierre

7 février au Waux-Hall à Nivelles

8 février au Centre Culturel de Tubize

12 février au Centre Culturel de Huy

13 février à l’Espace Boclinville à Bertrix

du 19 au 22 février à la Ferme Martinrou à Fleurus

23 février au Centre Culturel à Visé

1er mars au Centre Culturel d’Ottignies Louvain-La-Neuve

14 mars à Espace Bernier à Waterloo

 

Comédie Claude Volter

Av des Frères Legrain 98 – 1150 Bruxelles

Tel 02/762.09.63

La Comédie Volter bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationaleLoterie nat et de la Commune de Woluwe Saint Pierre