LA VILLE DONT LE PRINCE EST UN ENFANT

LA VILLE DONT LE PRINCE EST UN ENFANT

villeAffiche-01aMise en scène de Michel de Warzée


Avec Jean-Philippe Altenloh, Toussaint Colombani, Michel de Warzée, Julien Vargas, Benoît Pauwels et, en alternance, Nicolas Goffaux ou Raymond Emanuel Tillen.

Dans un collège catholique, Serge Souplier, jeune garçon un peu rebelle, mais touchant de naturel, attire l’attention de l’abbé de Pradts et d’André Sevrais, un de ses camarades plus âgés. L’amour trouble et exigeant qu’éprouvent ces deux personnages va les faire entrer en conflit, après une tentative de coopération.

Emporté par sa passion, l’abbé utilisera sa position d’autorité pour tenter de manipuler son rival adolescent, au prétexte de protéger le cadet, et finalement il sera entraîné par les événements qu’il aura provoqués.

Cette « ville » est donc un collège religieux où se situe le drame de ces deux adolescents et de ce prêtre attirés les uns envers les autres par des sentiments puissants…

C’est une des plus belles pièces de la littérature mondiale moderne
(Harold Hobson – The Sunday Times)

La « ville » est sans doute une des plus belle pièces d’amour qui aient été écrite en langue française
(Gabriel Matzneff)