SAISON 2018-2019

Affiche_2018-19

Cher Public,

La saison 2017-2018 était très hasardeuse.

La saison 2018-2019 est extrêmement joyeuse.

Le contrat programme a été reconduit par la Fédération Wallonie-Bruxelles, jusqu’en 2022. Merci à elle. Merci aussi à la Commune de Woluwe Saint Pierre qui nous a, une fois de plus, merveilleusement soutenu.

Le triomphe “Meilleurs Alliés” : plus de 240 représentations (dont 200 à Paris), une captation TV prévue en France et, en 2019, une longue tournée attendue en Belgique, en France, en Suisse, au Liban, en Chine, ….

Cette saison reste dans la ligne de la Comédie Volter : des grands auteurs (Henri Alain-Fournier, André Roussin), des grands thèmes (l’importance de la culture et de l’enseignement), 2 auteurs de notre communauté (Catherine Graindorge et Jean-Claude Idée), 3 coproducteurs (B and L d’O, l’ATJV et les Tanneurs), et le Whalll qui nous accueille en janvier !

Merci à vous, cher Public, d’être de plus en plus nombreux à nous encourager dans notre objectif : votre plaisir et de belles découvertes…

Pour toute l’équipe de la Comédie Claude Volter, Michel de Warzée

Reprise de Meilleurs Alliés du 30 janvier au 3 février 2019 : Réservation uniquement au W:HALLL :

du 12 au 30 septembre

LE GRAND MEAULNES d’Alain-FOURNIER

Certainement le roman qui a le plus frappé le cœur de nombreuses générations depuis sa parution en 1913. Rappelez-vous, l’histoire de l’AMOUR le plus beau, le plus sublimé d’Augustin Meaulnes et d’Yvonne de Galais. Une histoire d’amour avec sa partie d’ombre, d’ambiguïté et de trouble face à l’évocation de la sexualité ! Pour la 1ère fois, l’histoire sera représentée à la scène par neuf comédiens en saltimbanques qui vous feront rire, vous feront pleurer en retrouvant le chemin du paradis perdu du GRAND MEAULNES.

Un grand classique, un grand amour !

Avec Catherine CONET, Margaux LABORDE, Isabelle ROELANDT, Jonas CLAESSENS, Franck DACQUIN, Laurent RENARD, Abel TESCH, Serge ZANFORLIN & Maximilien DELMELLE
Adaptation et mise en scène : Danielle FIRE / Régie : Bruno SMIT

••••••••••••••••••••••••

Du 10 au 28 octobre

L’EDUCATION DE RITA de Willy RUSSEL

Traduction : Catherine Marcangeli

Rita, jeune coiffeuse a décidé de changer. Pas seulement de tête ni de mise en pli mais surtout de vie ! Changer de l’intérieur. Elle veut apprendre, elle veut étudier, se cultiver. À l’Université pour tous, elle suit les cours de Franck, professeur de littérature rongé par les échecs et l’alcool et pas du tout disposé à prendre en charge l’éducation de Rita. Avec une volonté inépuisable et un culot désarmant, elle débroussaille peu à peu son ignorance, se taille une culture sur mesure, jusqu’à affiner sa pensée et, finalement, se trouver. Mais sera-t-elle la seule à changer ? Son ascension intellectuelle n’est pas au goût du maître…. Telle Pygmalion, la créature transforme le créateur. La culture comme moyen d’émancipation. L’éducation comme moyen de transformation.

Rencontre explosive épicée d’humour anglais où se mêlent poésie, émotion, littérature et situations irrésistibles !

Avec : Stéphanie MORIAU & Michel de WARZEE / Mise en scène : Michel WRIGHT

L’auteur est représenté par Renauld & Richardson (info@paris-mcr.com) en accord avec W.R Ltd c/o Negus-Fancey

••••••••••••••••••••••••

du 4 au 31 décembre (Relâche les 24, 25 & 30/12)

LE MARI, LA FEMME ET LA MORT d’André ROUSSIN

Arlette a épousé Sébastien pour son argent (elle croyait ce bouseux près de la tombe !). Mais il est solide et l’amour qu’il lui porte renforce encore sa vigueur ! Pour parvenir à ses fins, elle décide de se débarrasser de lui. Mais ce n’est pas si simple de pousser à l’eau un mari candide qui va à la pêche… Toutes ses tentatives assassines sont vouées à l’échec. Le temps passe, le mari est toujours bien vivant et la femme s’impatiente. La mort, grande coquine, crée des imbroglios très cocasses, dignes des Tontons Flingueurs.

Pas de pleurs mais des éclats…de rire bien sûr !

Avec : Stéphanie MORIAU, Michel de WARZEE, Amélie SAYE, Franck DAQUIN & Jonas CLAESSENS / Mise en scène : Danielle FIRE / Création lumière & Régie  : Bruno SMIT  & Sébastien COUCHARD

••••••••••••••••••••••••

du 16 au 27 janvier

AVANT LA FIN de Catherine GRAINDORGE

En avril 2015, Michel Graindorge s’est éteint. L’avocat engagé et personnage public était aussi le père de la comédienne et violoniste Catherine Graindorge. Un fait divers assez banal : un homme meurt, une fille perd son père. Loin de tout hommage, Catherine raconte le lien père-fille et la perte de ceux qu’on aime. Elle revient en mots, en images et en musique sur les quinze derniers mois de la vie de son père, sur leur passé commun mais aussi et surtout sur le présent, sur ces traces que nous laissent les absents. Raconteuse d’histoires, elle distille les émotions, joue avec l’absurdité des situations avec poésie et humour.

Un récit drôle, tendre et très touchant !

De et avec Catherine GRAINDORGE / 
Collaborateur artistique : Bernard VAN EEGHEM / Dramaturgie : Jorge LEON / Composition musicale : Catherine GRAINDORGE / Création son : Catherine GRAINDORGE & Joël GRIGNARD / Création lumière : Gaëtan VVAN DEN BERG / Création vidéo : Elie RABINOVITCH
 / Costumes : Marie SZERSNOVICZ / Direction Technique : Gaëtan VAN DEN BERG

••••••••••••••••••••••••

6,  7  &  8 Février

NIVEAU 5  de François DUMORTIER

Deux couples prennent l’apéritif dans un appartement du centre-ville bruxellois pour décider de leur prochaine destination de vacances. Suite à une alerte terroriste, les voilà coincés pour la soirée et désireux de sauver les apparences malgré leurs craintes.
Frédéric Kowaski, quinquagénaire respectable, a invité son meilleur ami Louis avec sa compagne afin qu’ils choisissent ensemble leur prochaine destination de vacances. Mais ce n’est pas du gou?t de Maud, la femme de Frédéric : débordée par son travail d’avocate, elle s’efforce d’écourter la soireìe. Jusqu’à ce que tous soient avertis qu’une alerte de niveau 5 est déclenchée dans leur voisinage, à Bruxelles. Un terroriste s’est échappé, la ville est en panique et le quartier est bouclé. Les personnages arriveront-ils à garder leur calme ? Quelle sera leur attitude face à cet état de fait?

Distribution : Elsa Erroyaux, Stéphanie Coerten, Joël Riguelle, Philippe Peters, Derc’hen Coster / Mise en scène Alexis Goslain  / cénographie : Charly Kleinerman et Thibaut De Coster

••••••••••••••••••••••••

du 13 au 31 mars

KORCZAK, LA TÊTE HAUTE  de Jean-Claude IDEE

Inventeur des Droits de l’Enfant, le célèbre pédiatre choisit d’accompagner jusqu’au bout les enfants de l’orphelinat de Varsovie. Durant les jours qui précèdent l’issue fatale, il prépare ses protégés à ce qui les attend. Il fait aussi le point sur sa vie et sur son œuvre, avec à ses côtés, sa fidèle Stefa et la jeune et rebelle Esther. Passionné par les enfants, il leur consacrera de nombreux ouvrages, au fil desquels il inventera une nouvelle pédagogie.

L’homme est grand quand il se met à la hauteur d’un enfant !

Avec Cécile VAN SNICK, Stéphanie MORIAU & Alexandre VON SIVERS 

Mise en scène, Décors, Costumes : Jean-Claude IDEE

Une coproduction de l’Atelier Théâtre Jean Vilar, de la Comédie Claude Volter et de DC&J Création. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax Shelter.